IVG médicamenteuses au cabinet

Suite à la dérogation liée à l’état d’urgence sanitaire, la Haute Autorité de Santé a entériné les modifications d’organisation de l’interruption volontaire de grossesse (IVG) au sein d’une recommandation du 11 mars 2021. Qu’est-ce qui change ? Les IVG médicamenteuses deviennent autorisées en ville entre 7 et 9 semaines d’aménorrhée (SA), de façon pérenne. Le protocole […]

L’article IVG médicamenteuses au cabinet est apparu en premier sur ReAGJIR.

Source: ReAGJIR

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *